Danaël : Figurine en résine (Les Légendaires)

vue de dessus et dessous de la figurine en résine de Danaël (Les Légendaires)

Critique et analyse

Bien qu’il s’agisse d’un travail amateur, cette figurine a été conçue dans les règles de l’art. Son créateur, Pierre Maugard, est un spécialiste vidéo du montage et des effets spéciaux, il n’a donc pas de formation liée à la sculpture. Cependant, comme il est passionné de longue date par les figurines d’animés et de mangas, il a fini par se pencher sérieusement sur la fabrication de ce type d’objets. A l’aide de nombreux tutoriels disponibles sur le net, il s’est formé tout seul en moins d’un an. Son souci du perfectionnisme l’a poussé à importer directement du Japon certains produits utilisés dans la fabrication de figurines.

Figurine de Danaël (Les Légendaires)

La peinture est de très bonne facture, elle est faite au pinceau et à l’aérographe pour les ombrées de la cape, ce qui respecte parfaitement l’esprit de la BD. Si la pose de la couleur est précise, c’est en grande partie parce que la figurine a été peinte avant d’être montée. Pierre Maugard a conçu chaque pièce pour que l’on puisse monter la figurine par emboîtage à la façon d’un gashapon. Bien entendu, une fois la version définitive achevée, les différentes pièces ont été collées.

Les différentes pièces de Danaël s'emboîtent comme pour un Gashapon

La pose du personnage est basée sur celle qu’a Danaël sur sa fiche de présentation au début de chaque tome. Cependant, la vue de face ne suffit pas, il lui fallait une vue sous d’autres angles. Heureusement, Pierre a eu l’occasion de s’entraîner au dessin lors de la réalisation du clip parodique Grosbras, un court métrage d’animation qu’il a réalisé. Il a donc pris son crayon et, en se basant sur les albums, il a dessiné lui même Danaël de face, de profil, de trois-quarts et de dos. Ce « turn » lui permet d’avoir une idée assez claire de chaque détail du personnage.

La pose de Danaël est basée sur celle de la fiche technique au début de chaque album

Le résultat est à la hauteur du travail fourni, cette figurine est très ressemblante. Même si le personnage est un peu plus fin que son modèle et que la mèche du haut est un poil trop grande, pour le reste, c’est un sans faute.
Il y a vraiment de quoi faire craquer un fan. Devoir rendre cette figurine à son propriétaire après l’article va être difficile tant l’envie de la garder est forte.

La pose de la peinture est assez précise

Version spéciale pour Patrick Sobral

Cette version qui est présentée dans cet article n’est pas tout à fait la même que celle qui a été offerte à Patrick Sobral lors du festival Japan Expo 2012. La figurine qu’a reçue Patrick Sobral a été plus finement travaillée au niveau de la peinture et de la finition des surfaces, mais la plus grosse différence se trouve sur l’épée d’or de Danaël. En effet, pour rendre le côté doré de lame, Pierre Maugard l’a tout simplement recouverte avec des véritables feuilles d’or.

La version de Patrick Sobral a une lame dorée à l'or fin

Patrick Sobral a été enchanté de pouvoir découvrir pour la première fois un de ses personnages en volume car la perception n’est pas la même que sur papier. Pour un amateur de figurines comme Patrick, ce genre de cadeau est apprécié à sa juste valeur

Anecdote

Étonnement cette « réalisation de fan » a été réalisée par un « non-fan ». En effet, avant d’attaquer la réalisation de cette figurine Pierre Maugard n’avait jamais lu un seul album desLégendaires. C’est un peu par hasard qu’il a été amené à sculpter cet objet.

Détails de la figurine de Danaël

En effet, dans le cadre de son job d’effets spéciaux, Pierre Maugard a travaillé sur le film Le Tableau de Jean-François Laguionie. Dans ce film, un personnage en 3D est incrusté dans des prises de vue réelles. Mais pour avoir une référence pendant le tournage sur site, il leur fallait une figurine à l’échelle. Bien entendu, la figurine n’avait pas besoin d’être ressemblante ou en couleur, mais Pierre a vu la l’occasion de se lancer dans un domaine qui l’a toujours tenté : la création de figurines.

Prototype de la figurine de Danaël (Légendaires)

Le résultat était étonnement bon pour quelqu’un qui n’avait jamais sculpté. Fort de cette expérience, Pierre voulait continuer à apprendre en expérimentant les moules en silicones pour faire des figurines en résine. La seule chose qui lui manquait c’était un modèle.
Au vue de la première réalisation, un de ses amis fan des Légendaires (moi) lui a alors dit :« Essaye de faire Danaël des Légendaires, si la figurine est bien tu pourras toujours l’offrir à Patrick Sobral je suis sûr que ça lui fera plaisir… » réponse de l’intéressé, « Pourquoi pas… mais comme je connais pas les Légendaires, il va falloir que tu m’envoies des références… » 
C’est ainsi qu’est née cette figurine presque par accident.

Figurine de Danaël (Les Légendaires)

Au vue de la qualité de la sculpture, il est difficile d’imaginer que ce Danaël est seulement la seconde figurine faite par Pierre. A présent on espère qu’il continue sur sa lancée pour s’attaquer aux autres héros du groupe ;)