Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

[France Info] : Le succès des Légendaires

Avec le 16e tome des "Légendaires", le dessinateur Patrick Sobral va franchir la barre des trois millions d'albums vendus. Fortement marquée par ses modèles japonais, la série fantastique de l'ancien décorateur sur porcelaine séduit les enfants de 8 à 12 ans. 

Ce n'est pas du manga... mais ça y ressemble! © Patrick Sobral, Delcourt

Quand il a commencé "Les Légendaires", Patrick Sobral pensait écrire et dessiner pour les garçons de 8 à 12 ans. Les pré-ados ont répondu présents, mais, surprise !, les filles ont été au moins aussi nombreuses à succomber au plaisir de cette série qui reprend les codes du manga : personnages à gros yeux, récits initiatiques, balades et combats dans les étoiles, et les traite à la manière franco-belge, en albums cartonnés couleurs.

"Les Légendaires" ont tellement bien marché qu'une communauté de lecteurs est née. Le site web de la BD comptabilise 3000 visites par jour, une série de dessins animés est en production –diffusion annoncée sur TF1 en 2015-, et, surtout, la sortie du tome 16 des "Légendaires", la semaine prochaine, devrait voir le nombre d'albums vendus franchir la barre des trois millions. Un best-seller auquel les adultes ne comprennent pas grand-chose. Patrick Sobral, lui, continue à raconter les histoires qu'il aurait pu lire enfant, en s'inspirant des dessins animés japonais qu'il a aimés, comme les chevaliers du Zodiaque. Même s'il y a trois/quatre ans, il a fait évoluer la série au risque de faire des malheureux chez les Légenfans comme il les appelle.

Patrick Sobral a prévu que "Les Légendaires" compteront encore une petite dizaine de volumes avant qu'il écrive le mot fin. En attendant, il s'astreint à une discipline de travail quotidienne qui lui rappelle son premier métier de décorateur sur porcelaine. A limoges, évidemment, où il continue à habiter. Ses week-ends sont en général consacrés aux dédicaces. Ce dimanche, il rencontrait son public à Angers.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article