Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Marque Du Destin : 3 ans déja !!

La-marque-du-destin-3-ans-deja.jpg

Et voila maintenant trois ans que le dixième tome des Légendaires sortait. Nous vous proposons, à l'occasion, quelques critiques anecdotes et biens d'autres à ce sujet par le site Otakia.com :

Critiques :

Anathos arrive pour se réincarner dans Shimy

Patrick Sobralnous livre l’un des meilleurs épisodes de la série. Les rebondissements sont nombreux et bien amenés et même si le ton est particulièrement sombre, l’humour allège toujours l’ensemble. Humour qu’on retrouve aussi dans le traitement amoureux entre les personnages car même si leur idylle est très bien racontée, le fait de condenser les trois romances sur seulement trois pages frise presque la parodie des canons du genre (ce qui est probablement voulu).

Cependant, ne vous y trompez pas, le tout est traduit avec beaucoup de sensibilité et de finesse et les personnages n’en deviennent que plus attachant (surtoutTénébris).
Shimyest le personnage central de cette histoire. Elle est accablée par ses erreurs et ses angoisses ce qui laisse transparaître une fragilité qu’on ne lui connaissait pas et qui la rend un peu plus humaine (un comble pour une elfe…)

Shimy est accablée par ses erreurs et ses angoisses ce qui laisse apparaître une certaine fragilité qui la rend un peu plus humaine

Graphiquement, les décors sont bien plus fouillés tout comme la mise en couleur qui a passé un cap. Chromatiquement, on reconnaît la pâte de l’auteur car l’ensemble évoque toujours fortement le monde du dessin-animé. Les fans ne seront donc pas dépaysés.

On sent que la série ne sera plus jamais comme avant pour lesLégendaires, et cette rupture plaira sans doute au public qui devient plus âgé.
Chercher à changer le ton d’une série est quelque chose de très rare en France car c’est considéré comme risqué. Au Japon, c’est beaucoup plus fréquent car des sondages hebdomadaires permettent de connaître les attentes du public lors des prépublications. Les mangas peuvent donc évoluer au fur et à mesure que le public mûrit. Cependant, commePatrick Sobralest un auteur qui passe la plupart de ses week-end en dédicace depuis plusieurs années, il a pu mesurer très concrètement l’évolution de son lectorat sans avoir recourt à des sondages.

Anathos a pris le contrôle de la Porteuse et s'en sert pour attaquer les Légendaires

Ce pari s’est avéré gagnant car à présent sa BD est à même de toucher les adolescents, mais aussi les jeunes adultes nés entre 1975 et 1990 car ils ne seront pas insensibles aux références qui inspirent l’auteur (références souvent issues des dessins animés de cette époque)

Au final, un excellent tome qui réussi une transition délicate mais prometteuse.

 

Anecdote :

Notons aussi qu’avec la première édition de 2008, était livrée avec le magnifique poster ci-dessous (40 x 56 cm) représentant les Légendaires adultes. Ce poster était offert parNickelodeon et pour la petite histoire sachez que le dessin original a été offert par l’auteur pour que sa vente profite à une association caritative.

 

Humour Décrypté :

Page 05 :le Capitaine de l’Unicornes’appelleOlbatar-> c’est un anagramme du capitaineAlbator(1978 et 1984) qui forme la phrase : «Oh, le bâtard !». On notera que le capitaineAlbatoretOlbataront tous les deux une cicatrice au visage et un œil en moins.

Albator et Olbatar

Page 14 :L’île d’Erghyr-> Clin d’oeil au mangaAir Geard’?gure Ito.

Page 21 :Le port deCeyar-> allusion au personnageSeiyarle chevalier de Pégase dans la sérieSaint Seiya(Les Chevaliers du Zodiaque– 1988)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article